• Adjugé 25000 €
    BEHRENS Peter (1868-1940)
    "Les Oiseaux et la vague, 1898"
    Huile sur toile marouflée sur contrepaqué, signée du monogramme en bas à gauche.
    Haut. : 99 cm ; Larg. : 128 cm
  • Adjugé 13 000 €
    Pyxide en cuivre champlevé,
    gravé, émaillé bleu foncé, bleu clair, rouge, vert et doré,
    à décor de rinceaux fleuronnés,
    le couvercle conique sommé d'une croix.
    Limoges, style du XIIIe siècle Haut.: 10 cm; Diam: 6,9 cm;
  • Adjugé 39 000 €
    GAUFFIER Louis (Poitiers 1762-Florence 1801)
    Télémaque, Calypso et Eucharis (?)
    Toile, signée et datée en bas à droite: "Gauffier 1787 Rae(?)"
    Haut.: 22,5 cm; Larg.: 29 cm

Collections sales

Les enchérisseurs sont particulièrement attentifs aux ventes de collections que nous organisons régulièrement depuis de nombreuses années. « L’esprit de collection », la provenance des œuvres et leur histoire fascinent, captivent, et sont l’occasion d’une formidable multiplication des enchères.

Fort de plus de 40 années d’expérience, Pierre.E Audap a eu l’occasion de réaliser de nombreuses ventes exceptionnelles, notamment la succession de Dora MAAR, muse de Pablo Picasso et artiste elle-même. Il est également à l’origine de la vente des robes du couturier Paul POIRET réalisées pour sa femme Denise, ambassadrice de cette maison de haute-couture mythique dont le nom symbolise toujours l’élégance à la française.

Mobilier de châteaux, œuvres rassemblées avec minutie au cours d’une vie, bibliothèques … la particularité de ces ventes pourrait se résumer en quelques mots : « Redistribuer les cartes ».
Tous ces ensembles qui résultent d’une sélection par de grands amateurs suscitent une excitation auprès des enchérisseurs et créent des plus-values considérables.

Ce fut le cas en mars 2016 à l’occasion de la vente du mobilier et des objets d’arts rassemblés par un collectionneur toulousain dans son hôtel-particulier : mobilier du XVIIIe siècles, sculptures et objets en bronze doré, tableaux anciens, orfèvrerie … La grande qualité de ces 500 œuvres vendues ensemble a permis de tripler l’estimation globale de la vente pour atteindre un résultat de 1.200.000 € (hors frais). Une toile néoclassique de Louis GAUFFIER (1762-1801) fut notamment adjugée 49.000 €, une pendule squelette en bronze doré à décor de sphinges 40.000 €, une pyxide en émail champlevé du XIIIe siècle 13.000 € et une suite de fauteuils XVIIIe en noyer sculpté 34.000 €.
L’année 2018 fut marquée par deux ventes qui suscitèrent tout autant d’enthousiasme auprès des collectionneurs.
Au mois d’octobre, 450 pièces issues de la Collection d’un amateur bruxellois furent présentées à l’Hôtel Drouot : sièges du designer Charles EAMS (1907-1978), œuvres d’artistes de l’Art Nouveau et de la Sécession Viennoise comme Josef HOFFMANN (1870-1956), céramiques d’Henri SIMMEN (1880-1963) et Ernest CHAPLET (1835-1909) mais encore tableaux et pastels de peintres majeurs dont Maurice DENIS (1870-1943) et Paul-Elie RANSON (1861-1909).
A l’occasion de cette vente, une magnifique huile sur toile de l’artiste allemand Peter BERHENS (1868-1940), Oiseaux et la vague, fut adjugée pour 25.000 € ; et une sculpture d’Eve au serpent par Willy ANTHOONS (1911-1982) pour 42.000 €.
Au mois de décembre, nous présentions une collection unique de décorations et souvenirs historiques réunis au fil des années par un grand amateur : ordres du Saint-Esprit, de la Légion d’Honneur, d’Isabelle la Catholique, de Sainte-Catherine, Saint-Alexandre Nevsky, ordre du Double dragon chinois, souvenirs du duc de Berry, de maréchaux d’Empire, portraits de princes et d’écrivains russes…. Ce voyage à travers le globe et l’Histoire et l’émerveillement engendré par le savoir-faire des plus grands orfèvres, permirent à cet ensemble (394 lots) d’atteindre des records, pour un montant total de 1.600.000 €.

Un exceptionnel écrin des décorations du 2e duc de Cambacérès fut ainsi adjugé 95.000 € ; un bijou de Grand-croix de l’Ordre de la Légion d’honneur en or émaillé du duc de Berry 21.000 € (préemption du Musée de National de la Légion d’honneur) ; un ensemble de dame de Grand-croix de l’Ordre de Sainte-Catherine en or et argent pavé de diamants 150.000 € ; et un collier de chevalier de l’Ordre du Saint-Esprit réalisé par les orfèvres OUIZILLE & LEMOINE, dans son écrin, 100.000 €.

La seconde partie de cette collection est présentée par AUDAP & Associés les 22 et 23 septembre 2019, notamment un bijou provenant des collections de la famille impériale, celui de chevalier de l’ordre de la Chasse de Jérôme Bonaparte, roi de Westphalie, frère de l’Empereur Napoléon Ier, estimé 40.000/60.000 € (rappelons que le seul autre exemplaire connu, celui de Napoléon, est conservé au Musée historique d’État de Moscou).

Le 5 juin 2019, un ensemble d'oeuvres provenant de la collection de Madeleine CASTAING et un ensemble de meubles de style XVIIIe par de grands ébénistes du XIXe siècle donna lieu à de belles enchères, notamment une armoire par KRIEGER adjugée 18.500 €.

AUDAP & Associés met son savoir-faire et le sérieux qui font sa réputation depuis de nombreuses années à votre service pour organiser ces ventes d’exceptions et de mettre en valeur le goût ou l’univers qui singularisent un collectionneur.