Arts d'Asie

Les arts d'Extrême-Orient : un marché en plein essor

Particulièrement dynamique depuis plusieurs années, le marché des œuvres d’art d’Asie est régulièrement le théâtre de découvertes et d’enchères records.

Les pièces d’Extrême-Orient, céramiques, laques, jades, peintures anciennes et contemporaines, émaux etc. n’ont cessé de passionner les collectionneurs du monde entier jusqu’à aujourd’hui. 
 
 
 


LA CHINE


Les arts de la Chine sont particulièrement remarqués pour leur diversité et la maestria avec laquelle des artistes et artisans ont développé un savoir-faire et une délicatesse inégallés : laques précieuses, porcelaines blanches et polychromes, divinités et bronze doré, peintures sur soie et papier de riz, objets en jade, verrerie de Pékin, terres cuites...

Depuis le Moyen-Âge et la Renaissance, les échanges entre la Chine et l'Europe se sont intensifiés. La route de la soie et la création des compagnies maritimes des Indes ont permis aux européens de réunir au sein de leurs collections des objets chinois exceptionnels, parfois oubliés par leurs propriétaires actuels. 


Quelques redécouvertes récentes :
  • Un vase en porcelaine d'époque DAOGUANG (1821-1850) décoré en bleu sous couverte de grues et de daims, retrouvé dans les collections d'une famille française - 73.000€ le 16 mars 2022,

  • Une thangka mongole du XVIIIe siècle (littéralement « chose que l'on déroule », peinture, dessin, ou tissu) en soie représentant Guhyasamaja à trois têtes et six bras - 129.000 € le 26 avril 2023,

  • Une statue tibétaine d'Hayagriva en bronze doré réalisée au XVIIIe siècle, sur un socle en lotus - 138.000€ le 26 avril 2023.

     

Chine

LE JAPON

La culture japonaise fourmille de légendes, de chimères et de personnages extraordinaires qui irriguent la foisonnante imagination des artistes.

Depuis le XVIe siècle, époque de la découverte de l'Empire du soleil levant par les européens, des navires rapportent du Japon porcelaines, d'intrigants albums d'estampes d'artistes dont HOKUSAÏ (1760-1849), UTAMARO (1753-1806) et HIROSHIGE (1797-1858), statuettes, okimonos et netsuke, objets en laque, collectionnés par les rois et les amateurs de toute l'Europe. 

La fin du XIXe siècle est marquée par une ouverture commerciale du Japon qui permet de démultiplier les exportations de denrées et de produits artistiques. La France, entre autres, se passionne pour les créatures et les personnages étranges qui peuplent cet univers d'ivoire, de bronze, de jade ou de laque.
Quelques oeuvres qui témoignent de la finesse de la culture japonaise :
  • Netsuke en ivoire représentant Ashinaga debout, péortant un pagne, datant du milieu de l'époque EDO (1603-1868) - 15.000€ le 15 décembre 2020,
  • Exceptionnel recueil contenant les Cent vues d’Edo, ensemble d’estampes remarquables réalisées par Utagawa HIROSHIGE au XIXe siècle - 125.000€ le 5 juin 2018,
  • Cabinet laqué dans le goût Namban datant du XIXe siècle décor de chimères sous les plaqueminiers  - 13.000le 16 décembre 2019.

Japon
 

L'ASIE AU XXe SIECLE

De grands artistes asiatiques occupent depuis plusieurs années une place prépondérante sur le marché de l'art international.

La peinture vietnamienne est notamment à l’honneur grâce aux ventes reccord d’œuvres d’artistes comme LE PHO (1907-2001), MAI-THU (1906-1980) et PHAM HAU (1903-1995).
L'art contemporain chinois est occupe également les devants de la scène, grâce à quelques artistes visionnaires et poétiques dont ZAO WOU-KI (1920-2013) et CHU TEH-CHUN (1920-2014).

Quelques belles adjudications récentes :
  • ZAO WOU-KI9.9.70, huile sur toile, 1970 - 502.000€ le 29 mars 2022,
  • CHU TEH-CHUNComposition n° 136, gouache sur papier - 61.000€ le 20 juin 2019.

  

Asie
juin 2024
EXTREME-ORIENT

EXTREME-ORIENT

Vente en préparation - Trimestre de printemps
Hôtel Drouot, 9, rue Drouot 75009 Paris
Trier par années 2024 - 2023 - 2022 - 2021 - 2020 - 2019
INTERIEURS PARISIENS

INTERIEURS PARISIENS

mercredi 24 janvier 2024 à 13h30
Hôtel Drouot, 9, rue Drouot 75009 Paris

Belles adjudications